L'agriculture en milieu périurbain présentée aux Chapelains

Publié le samedi 29 septembre 2012 à 11H00 - Par l'Est-Eclair

Hugo Envain, animateur de la section champenoise de Terre de liens a présenté l'association au public

Hugo Envain, animateur de la section champenoise de Terre de liens a présenté l'association au public


 

 

La Chapelle-saint-Luc

Mercredi soir, l'association Terre de liens Champagne-Ardenne a présenté ses objectifs et ses actions au centre associatif Roger-Salengro au cours d'une conférence consacrée à l'accès au foncier, et à l'agriculture et l'alimentation biologique de proximité en milieu périurbain.


Invitée par l'association chapelaine Aube écologie, présidée par Jean-Paul Braun, l'association Terre de liens Champagne-Ardenne a vu le jour à la fin de l'année 2011.

 

 

Sensibilisation du public


Depuis lors, elle mène des actions de sensibilisation auprès des acteurs locaux pour permettre l'installation de paysans et le développement d'une agriculture biologique. Cherchant à établir un réseau de partenaires complémentaires, l'association reçoit un « bon accueil » de la part d'organismes tels que la Safer, indique Hugo Envain.
Hier soir, la conférence a donné lieu à des présentations sur les circuits courts alimentaires de proximité avec l'intervention de Samuel Maignan de la fédération régionale des agrobiologistes de Champagne-Ardenne, et sur les outils d'intervention sur le foncier agricole pour les porteurs de projets, issus du milieu ou non. Enfin, Daniel Martel et Alexandre Platerier, respectivement président et animateur de la section picarde de l'association Terre de liens, ont fait part de leur expérience avec les collectivités et différents acteurs du territoire en Picardie.
La conférence s'est terminée par un pot amical propice aux échanges entre les intervenants et le public présent.

 

ATD (Agir Tous pour la Dignité) Quart Monde

Les événements de 68 vus par Joseph Wresinski  (ven., 18 mai 2018)
« En 1968, je voyais tous ces jeunes plein d’intelligence, avec des possibilités considérables, et je me disais : « Ils […]
>> Lire la suite

A Cannes pour le prix du film ATD Quart Monde (ven., 18 mai 2018)
Bella Lehmann-Berdugo, notre spécialiste cinéma, était à Cannes la semaine dernière pour trouver des films pour la 3ème édition du […]
>> Lire la suite

Basta !

Notre-dame-des-Landes : gaz lacrymogènes et bulldozers de retour dans le bocage ()
Près de 2000 gendarmes et policiers se sont à nouveau déployés dans la Zad de Notre-dame-des-Landes depuis le 17 mai, pour ce que l'on appelle désormais la seconde phase d'expulsion. La première a duré quinze jours début avril. Les personnes visées par ces nouvelles expulsions sont celles qui n'ont pas souhaité intégré le processus de reconnaissance institutionnelle des lieux et projets alternatifs menés sur la Zad. Une dizaine de lieux ont été évacués ou détruits.
La Chat-teigne, lieu de vie situé à (...) - Résister / , , , , ,
>> Lire la suite

Esclavage : des millions de personnes toujours victimes d'exploitation sexuelle et de travail forcé ()
Le 10 mai, la France commémorait la « Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions ». La France et l'Europe en ont-elles vraiment terminé avec l'esclavage ? Le 19 février dernier, le tribunal correctionnel de Nanterre a condamné à 18 mois de prison avec sursis et 60 000 euros de dommages et intérêts une femme qui avait maintenu en esclavage domestique pendant cinq ans une jeune fille arrivée en France à l'âge de 13 ans. La victime avait déposé plainte en octobre (...) - En bref / , , , ,
>> Lire la suite