L'agriculture en milieu périurbain présentée aux Chapelains

Publié le samedi 29 septembre 2012 à 11H00 - Par l'Est-Eclair

Hugo Envain, animateur de la section champenoise de Terre de liens a présenté l'association au public

Hugo Envain, animateur de la section champenoise de Terre de liens a présenté l'association au public


 

 

La Chapelle-saint-Luc

Mercredi soir, l'association Terre de liens Champagne-Ardenne a présenté ses objectifs et ses actions au centre associatif Roger-Salengro au cours d'une conférence consacrée à l'accès au foncier, et à l'agriculture et l'alimentation biologique de proximité en milieu périurbain.


Invitée par l'association chapelaine Aube écologie, présidée par Jean-Paul Braun, l'association Terre de liens Champagne-Ardenne a vu le jour à la fin de l'année 2011.

 

 

Sensibilisation du public


Depuis lors, elle mène des actions de sensibilisation auprès des acteurs locaux pour permettre l'installation de paysans et le développement d'une agriculture biologique. Cherchant à établir un réseau de partenaires complémentaires, l'association reçoit un « bon accueil » de la part d'organismes tels que la Safer, indique Hugo Envain.
Hier soir, la conférence a donné lieu à des présentations sur les circuits courts alimentaires de proximité avec l'intervention de Samuel Maignan de la fédération régionale des agrobiologistes de Champagne-Ardenne, et sur les outils d'intervention sur le foncier agricole pour les porteurs de projets, issus du milieu ou non. Enfin, Daniel Martel et Alexandre Platerier, respectivement président et animateur de la section picarde de l'association Terre de liens, ont fait part de leur expérience avec les collectivités et différents acteurs du territoire en Picardie.
La conférence s'est terminée par un pot amical propice aux échanges entre les intervenants et le public présent.

 

ATD (Agir Tous pour la Dignité) Quart Monde

ATD Quart Monde forme à « l’entreprise incluante » : « Ça me fait réfléchir » (sam., 22 sept. 2018)
TAE (Travailler et Apprendre Ensemble), l’entreprise solidaire d’ATD Quart Monde, a lancé une formation sur « l’entreprise incluante » à destination des […]
>> Lire la suite

75% des lycéens veulent faire du bénévolat plus tard (ven., 21 sept. 2018)
Quelque 75% des lycéens déclarent qu’ils souhaitent être bénévoles dans une association – humanitaire ou de défense de l’environnement – […]
>> Lire la suite

Basta !

Un lieu d'accueil pour les femmes victimes de violences fermé faute de budget ()
A Lorient, un lieu d'accueil de jour pour les femmes victimes de violences a fermé fin 2017, faute de budget. Malgré la constitution d'un collectif, une pétition, des manifestations, des rencontres avec les élus locaux et des demandes de rendez-vous auprès de la ministre Marlène Schiappa, les quelques dizaines de milliers d'euros nécessaires à la réouverture du lieu n'ont pu être débloqués. Une situation qui n'a malheureusement rien d'exceptionnel : partout en France, alors que la question est censée être (...) - Résister / , , , ,
>> Lire la suite

Fiscalité : les revenus du capital n'ont jamais été aussi peu taxés ()
« Un allègement sans précédent dans l'histoire de l'imposition des revenus en France. » C'est ainsi que la fondation Jean Jaurès définit dans une note relayée par l'Obs, la réforme fiscale mise en place en France en janvier 2018. Selon la fondation, c'est la première fois, depuis la création de l'impôt sur le revenu en France il y a un siècle, que les revenus du capital sont aussi peu taxés par rapport aux revenus du travail. La fiscalité sur les revenus du patrimoine diminue fortement, passant d'une (...) - En bref / , ,
>> Lire la suite