INCINERATEUR : APPEL A UN MORATOIRE POUR RESPECTER LA HIERARCHIE DE TRAITEMENT DES DECHETS ET INSTALLER LA PREVENTION

Le SDEDA (Syndicat Départemental d’Élimination des Déchets de l’Aube) a décidé de mettre en place une solution d'élimination des déchets par incinération avec production d'électricité et de vapeur in situ, sans valorisation matière ultime et sans stockage de l'énergie produite.

Ce choix est respectable, puisqu'il a été pris par les instances compétentes, mais pose question sur la place du recyclage et de la valorisation matière dans un tel projet. De plus, la synergie possible avec le traitement des déchets de l'activité économique n'a pas été étudiée.

Avant d'engager les EPCI pour des décennies avec un outil de traitement non évolutif, il nous semble utile que soit demandé au SDEDA un moratoire permettant d'organiser une réflexion commune et publique sur les points suivants :·        

  • Projet multi-filière en synergie avec le traitement des déchets de l'activité économique.
  • Techniques de traitement permettant le stockage et le transport de l'énergie produite, notamment pour les bio-déchets.
  • Programmes locaux de prévention des déchets coordonnés au plan départemental.
  • Priorité à la valorisation matière avant la valorisation énergétique.

Notre démarche est citoyenne et responsable et permettra de construire un projet collectif, préservant l'environnement, la qualité de vie de nos habitants et l’activité économique sur notre territoire.